prendre du kamagra sans ED

Un homme sans ED peut-il prendre du Kamagra ?

Normalement, les gens n’étaient jamais confus au sujet de l’utilisation de médicaments contre le dysfonctionnement érectile dans le passé. Seuls les hommes ayant des problèmes d’érection ou diagnostiqués avec des stades intermédiaires de dysfonction érectile (DE) utiliseraient des médicaments anti-impuissance tels que Kamagra. Ces derniers temps, les hommes sont devenus tellement obsédés par leur performance au lit. Leur désir de plus de plaisir dans les rapports sexuels a conduit de nombreux hommes dans la vingtaine et la trentaine à essayer des médicaments contre la dysfonction érectile. Même ceux qui n’avaient pas de problèmes de dysfonction érectile ont expérimenté.

Nous parlons d’hommes qui ont une santé sexuelle parfaite. Pourtant, ils aspirent à avoir des érections plus grosses et durables. De telles aspirations poussent ces gars à essayer quelque chose d’inhabituel ou devrions-nous dire… « quelque chose hors de la boîte ».

En fait, sur la base d’une enquête, nous avons découvert que des centaines d’hommes avaient déjà essayé des médicaments contre la dysfonction érectile comme Kamagra, Levitra, Cialis, etc. La plupart d’entre eux ont fièrement mentionné leurs bonnes expériences au lit lors de l’utilisation de ces pilules contre le dysfonctionnement érectile.

Dans l’enquête, la réponse la plus courante est venue des gars était « Les pilules ED m’ont donné la plus grande érection. » Et une autre réponse est venue « Je pourrais durer longtemps avec mon partenaire. » Mais, peu ont également partagé leurs expériences, qui n’étaient pas si bonnes.

Voici les réponses de 3 hommes dans une enquête menée qui ont dit qu’ils utilisaient des médicaments contre la dysfonction érectile malgré leur bonne santé sexuelle :

Personne 1 :

David, un jeune homme de 28 ans en bonne santé sexuelle, qui a dit qu’il préférait acheter du Kamagra (l’un des médicaments contre la dysfonction érectile les plus économiques) lors d’occasions spéciales comme son anniversaire, son anniversaire de mariage et ses vacances. Lorsqu’on lui a demandé d’évaluer son expérience sexuelle lors de l’utilisation d’une pilule de traitement de l’impuissance, il a dit : « Je évaluerais la qualité de mon érection là-haut, je n’aurais jamais pu obtenir une érection plus grande et meilleure auparavant » et il a ajouté « à chaque fois que je pris une de ces pilules, j’ai eu les orgasmes les plus intenses.

Personne 2 :

Nick, un homme de 37 ans et père de deux enfants, a dit qu’il pouvait avoir des érections naturellement, mais il pense qu’une légère dose d’un médicament contre la dysfonction érectile lui donne un coup de pouce supplémentaire dans ses performances sexuelles, ce qu’il a toujours manqué dans le passé lorsqu’il s’adonner à toute activité sexuelle, naturellement.

Personnage 3 :

James, un jeune entrepreneur, a partagé son expérience avec les médicaments ED qui n’était pas si positive. Il a déclaré: «J’ai pensé à expérimenter mes performances sexuelles et j’ai essayé une dose moyenne d’un médicament inhibiteur de la PDE avant le rapport sexuel. J’ai senti l’afflux soudain de sang dans mon corps et j’ai pu voir les veines de mon pénis gonfler. Mon cœur battait la chamade et cela me faisait transpirer. Il a dit qu’il avait eu une plus grosse érection cette nuit-là, mais que son expérience était plus éprouvante pour les nerfs que plaisante.

Pour conclure si un patient non ED doit utiliser des médicaments ED ou non, examinons le mécanisme de fonctionnement de ces médicaments :

Les médicaments contre la dysfonction érectile sont classés comme inhibiteurs de la PDE 5 qui sont également des vasodilatateurs, ce qui signifie qu’un médicament comme Kamagra, Cialis, etc. agit sur les tissus érectiles en dilatant les vaisseaux sanguins dirigés vers l’organe reproducteur. Le flux accru de sang oxygéné revitalise les tissus érectiles et restaure la capacité d’avoir une érection avec une stimulation simultanée.

La majorité des médicaments contre la dysfonction érectile disponibles sur le marché aujourd’hui sont basés sur un composé générique approuvé par la FDA appelé citrate de sildénafil. En outre, des composés comme le tadalafil, le vardénafil et l’avanafil sont d’autres composés médicaux scientifiquement prouvés qui sont utilisés comme ingrédients actifs des médicaments anti-impuissance.

La raison pour laquelle ces médicaments sont appelés inhibiteurs de la PDE 5 est que lorsque les molécules des composés se dissolvent dans la circulation sanguine, elles contribuent à l’inhibition de l’action prématurée de l’enzyme appelée PDE 5, responsable de l’arrêt de l’érection dans le pénis. Cela aide à maintenir l’érection plus longtemps et permet au patient aux urgences d’avoir une séance d’amour satisfaisante.

La conclusion

Chaque fois qu’un cas concerne l’état de santé, nous ne pouvons tirer une conclusion qu’après avoir confirmé les faits scientifiques. Selon les experts médicaux, un médicament contre la dysfonction érectile est formulé pour favoriser le flux sanguin dans le pénis afin de raviver les tissus érectiles morts ou endommagés. Dans le cas d’une personne sexuellement saine, cette augmentation supplémentaire du flux sanguin peut donner une érection plus importante que la normale, dans les premières utilisations de médicaments comme Kamagra ou Comprimés de sildénafil en ligne . Mais, les utilisations répétées de ces médicaments pour un patient non-DE pourraient développer une tolérance pour ces composés. Dans de tels cas, si ces personnes souffrent de dysfonction érectile à l’avenir, alors pour ces personnes, ces pilules anti-DE pourraient ne plus fonctionner. Les médecins disent également que si une personne n’a pas de dysfonction érectile et qu’elle consomme encore à plusieurs reprises des médicaments inhibiteurs de la PDE, cela pourrait même endommager les vaisseaux sanguins du pénis.

Donc, si vous n’avez pas de dysfonction érectile mais que vous utilisez toujours ces médicaments anti-impuissance, ce n’est peut-être pas une bonne idée. Tant que vous êtes suffisamment capable d’avoir des érections naturellement, contentez-vous de cela et vous ne devez essayer aucun produit pour booster vos performances sexuelles, ce qui n’est pas scientifiquement suggéré.